FR
Actu

« Une Pompéi Viennoise », découverte au bord du Rhône

Publié le 3 août 2017

« Une Pompéi Viennoise », découverte au bord du Rhône
« Une Pompéi Viennoise », découverte au bord du Rhône
Tissandier Julia

Tissandier Julia

À Sainte-Colombe, une équipe d’archéologues vient de mettre au jour une ancienne cité antique, datant de l’époque de la Vienne romaine qui s’étendait alors de chaque côté du Rhône. Un site qualifié d’exceptionnel par les experts, qui l’ont déjà surnommé « la petite Pompéi Viennoise ».

DES VESTIGES ROMAINS TRÈS BIEN CONSERVÉS

 

Les fouilles, démarrées en avril 2017, ont révélé des vestiges d’anciennes villas romaines, détruites par des incendies. D’après les archéologues, le feu à permis l’excellente conservation de ce patrimoine antique occupant une superficie de de 7000 m² ! « Il s'agit sans doute de la fouille la plus exceptionnelle de l'époque romaine depuis 40 ou 50 ans. »  Le faste de la maison avec ses balustrades, les décors de ses mosaïques, ses pavements de marbre, son réseau hydraulique, évoquent aux archéologues un riche marchand venu d'Orient. Et le sinistre qui l'a ravagée est pour eux une bénédiction: «on va pouvoir restituer cette maison du sol à la toiture, comme à Pompéi ou Herculanum» déclare l’un des archéologues présents sur le chantier.

Les fouilles sont prolongées jusqu’au mois de Décembre pour permettre aux archéologues de faire des recherches plus en profondeur dans les parties les plus anciennes du site. La région est déjà connue pour son patrimoine gallo-romain puisque la Vienne Romaine se trouvait à un carrefour de circulation. Les mosaïques et autres vestiges retrouvés seront restaurés au musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal, en attendant de déterrer d’autres trésors cachés.

Crédits photographiques: 

©123rf/Patricia Hofmeester

©123rf/ricochet64

A ne pas manquer

Tous nos magazines
Retour en haut

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies.

J'ai compris